Dimanche 29 mai 7 29 /05 /Mai 19:30





Karim était venu régler son compte aux pd qui avaient humilié son frère Malik en le recouvrant de sperme. A la salle de musculation de République, gays et racailles avaient réglé leur différend dans un défi de force sexuelle. Le premier à éjaculer perdait le défi. Et c'est peu de dire que Malik avait échoué, lâchant tout son jus entre les mains d'un pd plus habile et plus endurant que lui. 


Bien sûr Malik crevait de honte et n'en aurait jamais parlé à son frère si une rumeur dans la cité n'avait informé ce dernier.
 
On ne pouvait rien cacher à Karim : il était un des vrais caïds de son quartier, et à 26 ans, il avait déjà construit une jolie fortune...Alors quand il apprit la défaite de son frère, la colère monta en lui. Il était l'ainé de 6 enfants, et se devait de sauvegarder l'honneur de la famille, et de la cité. Il décida donc d'aller défier les pd à la sortie de la salle de sport de République, accompagné de Malik et de ses deux potes Mouss et Kevin.
 
Karim avait décidé de défier les homos sur le terrain qu'ils avaient choisi pour humilier le clan des racailles, celui de la force sexuelle. Il savait que son frère Malik avait subi une défaite écrasante, mais son petit frère était âgé de 18 ans seulement, et à cet âge on a les hormones en vrac, même devant une main de mec. Karim savait qu'il avait passé ce stade et maîtrisait ses pulsions bien mieux que son cadet. Surtout Karim pensait avoir un avantage décisif : sa capacité à enchaîner les rapports sexuels sans débander. Quand il baisait, la bite du rebeu se transformait en un engin inflexible, capable d'épuiser les plus grosses salopes de la cité. Après 3 orgasmes, sa bite pointait toujours droit vers le ciel. Aucun mec ne pourrait le battre à ce jeu. 
 
Karim proposa donc aux pd un défi qui l'avantageait pas mal selon lui. L'idée n'était pas de se masturber jusqu'à ce que l'un des deux aversaires éjacule : il n'était pas sûr à 100% de gagner à ce jeu là face à ces pervers...Le défi était un défi d'endurance :  les deux combattants devraient se branler sans relâche jusqu'à ce que l'un des deux finisse par débander définitivement. Si l'un des deux éjaculait mais réussissait à conserver son érection, le défi se poursuivait. 
 
Les 3 amis homos, Sam, Chan et Henri acceptèrent sans problème ce défi. Restait à désigner celui qui défendrait leur couleur face à Karim. Le musclé Sam avait déjà réussi à vider les couilles du frangin, mais pour humilier au maximum le caïd, les gays choisirent de lui opposer Chan, le représentant en apparence le moins dangereux de leur bande. 1m65, peu musclé, Chan était la "folle" du groupe, avec une voix aigüe reconnaissable entre toutes... 
 
Karim était vexé d'être opposé à ce chinois ridicule. Lui était un mec massif, contrairement à Malik. Des années de salle de musculation lui avaient façonné un corps qui faisait mouiller toutes les filles. Des tatouages ornaient ses bras musclés, et son torse dessiné était celui d'un véritable gymnaste. Karim savait que son physique ne suffirait pas face à Chan. Aussi insignifiant qu'il paraisse, le petit chinois avait terrassé Kevin le champion de boxe Thaï. Mais Kevin ne disposait pas de l'arme secrète de Karim, son sexe infatiguable. 
 
Karim le mec musclé d'1m85 et 90 kilos face à Chan la crevette; le spectacle aurait pu être drôle si l'enjeu n'était pas une humiliation complète pour le perdant. 
 
Le rebeu cracha dans sa main, attrapa fermement la queue de du chinois et commença un long mouvement de va et vient. Le chinois choisit lui aussi d'humecter ses doigts, mais commença à masser tout doucement le gland de Karim pour réveiller la bite circoncise du caïd de la cité. 
 
Comme l'avait immédiatement remarqué Karim, la taille des sexes des deux adversaires était sans rapport avec leur carrure : le chibre du chinois dépassait celui du rebeu de 2 bons centimètres, ce qui provoqua une petite gêne chez dernier, peu habitué à être dominé sur ce point...  
 
Pourtant, pour Chan, Karim se révélait déjà un adversaire plus coriace que Kevin. Alors que le boxeur avait peiné à provoquer chez lui une érection, son pénis  s'était levé dès qu'il avait vu le rebeu. En fait, le chinois faisait un vrai trip racaille, et ce bogosse musclé et tatoué lui faisait vraiment de l'effet. Mais Chan était un compétiteur dans l'âme, extrêmement résistant, et il était bien décidé à se maîtriser pour remporter la victoire.    
 
Après 2 minutes de masturbation, Chan en était toujours à frotter délicatement le bout de la teube du beau rebeu. Doucement, très doucement, ses doigts tournaient autour de la couronne du gland de son adversaire. De son côté, le bras massif de Karim s'activait à pleine puissance pour branler le sexe du chinois.  
 
5 minutes après le début du défi, Karim sentait déjà monter en lui l'excitation. Il comprenait mieux la défaite de Kevin, ce chinois avait de l'or dans les doigts ! Mais cela n'inquiétait pas le rebeu : son atout principal était son endurance dans l'érection. Même s'il arrivait à le faire jouir, le chinois ne pourrait pas le vaincre et épuiserait sa petite main sur son membre. 
 
Chan fixait toujours Karim droit dans les yeux, il ne se rendit donc pas compte tout de suite que la caillera commençait déjà à cracher son sperme ! Le visage de Karim resta en effet parfaitement stoïque alors que son sexe giclait une quantité incroyable de jus collant et chaud sur la main et le torse de son adversaire. Chan triomphait : 
"Eh bien mon ami rebeu, t'as encore plus de mal que ton petit frère à retenir ton yop dis moi ? ça va pas durer longtemps cette histoire..."
 
Le pd faisait le malin, mais il devait reconnaitre en même temps la force exceptionnelle de Karim. Malgré une éjaculation titanesque, le membre de ce dernier restait parfaitement raide ! Chan décida donc de continuer son délicieux supplice chinois sur la queue du macho hétéro. 

Karim masquait ses émotions, mais il était à cet instant au comble du plaisir. Venant d'éjaculer, son gland était désormais hypersensible, et l'effet des massages du chinois était décuplé pour quelques minutes. C'est justement cette sensation qui plaisait tant au rebeu quand il jouissait à de multiples reprises dans le vagin de ses partenaires. 
 
Côté Chan, les nouvelles n'étaient pas si bonnes...Certes, la technique de masturbation du rebeu était plus que rudimentaire. En bon hétéro, il se contentait de grands mouvements répétitifs, pas très sensuels, et pas très efficaces du coup. Mais les sens du chinois étaient tout retournés par la vue de ce magnifique specimen masculin. Jamais dans la "vraie" vie Chan n'aurait eu l'occasion de baiser avec un hétéro si viril et si bien foutu.      
 
Aussi, 10 minutes après le début du défi, des râles se firent entendre côté Chan, et sa queue cracha à son tour une bonne quantité de semence virile sur les abdos sculptés du rebeu. Mais à l'instar de celle de Karim, la queue de Chan ne fléchit pas, et le défi continua. 
 
Malik, le petit frère humilié de Karim, reprenait espoir ! Si son frère terrassait le jaune, alors sa défaite serait un peu oubliée...Le spectacle faisait quand même pas mal d'effet au jeune footballeur, pas si hétéro que ça peut-être, qui commençait à mouiller son caleçon.  
 
15 minutes après le début de la bataille sexuelle, Chan décida d'utiliser son autre main pour s'attaquer au torse imberbe et bodybuildé de Karim. Son expérience lui avait appris que les mecs à gros pecs étaient particulièrement sensibles des tétons, et il voulait vérifier sa thèse. Ses longs doigts fins titillèrent donc habilement cet endroit stratégique. Combinée au massage continu de Chan sur son gland baveux, cette sensation eut une nouvelle fois raison de la résistance de Karim. Sa queue palpita violemment, puis explosa pour la deuxième fois. Chan vit avec satisfaction que la quantité de sperme répandue était cette fois moindre. Les couilles du rebeu commençaient à se vider. 
 
Bien que déçu de ne pas avoir pris d'avance, Karim n'était pas encore trop inquiet. Il faisait confiance à sa bite inoxydable pour tenir le choc. Il était toutefois étonné du peu de temps écoulé entre ses deux éjaculations. Le chinois était décidément un adversaire à ne pas sous estimer. 
 
Pour tenter de reprendre l'avantage, le rebeu varia sa méthode de masturbation en ralentissant quelque peu ses mouvements. Il faut dire qu'aussi épais que soient ses muscles, ils commençaient à fatiguer, les veines gonflaient sous la peau de ses bras, et son corps entier dégoulinait de sueur ...  
L'éjaculation de Chan l'avait de son côté bien libéré, et il était à nouveau tout à fait concentré et bien décidé à faire mordre la poussière au macho hétéro.   
  
Aussi, 40 minutes après le début du défi, Chan décida de passer à la vitesse supérieure. Il cessa les mouvements circulaires sur le gland violacé de Karim et utilisa le foutre répandu sur le sexe du rebeu comme lubrifiant pour faire glisser sa queue dans un mouvement circulaire. Pour le coup, le visage de Karim cessa d'être impassible : la stupeur se lisait sur ses traits. Il ne savait pas comment, mais le chinois avait découvert sa technique favorite de masturbation, celle qu'il utilisait quand vraiment il voulait se faire plaisir. 5 minutes de ce délicieux mouvement, et le rebeu perdit tout contrôle sur sa queue qui partit dans une troisième salve de jus. Salve bien modeste à vrai dire, comme le lui fit vite remarquer Chan: 
"La fin est proche le rebeu, et tes couilles bientôt vides, tu vas rejoindre ton petit frère dans la honte"
 
Cette fois ci, Karim perdit confiance en lui. Certes, après 3 éjaculations, son sexe était toujours en pleine érection, ce qui était en soi une performance. Mais le chinois avait trouvé une technique implacable, et il n'était pas prêt de la lâcher. Combien de temps pourrait-il encore tenir ? En plus, malgré des changements de main réguliers, ses bras s'étaient littéralement épuisés sur la bite du chinois. Détruits par les crampes, ils pendaient désormais, inutiles, le long de son corps.    

L'impuissance et la peur augmentèrent encore la sensibilité du rebeu aux caresses du chinois qui, pour pousser son avantage, commençait maintenant à lui caresser les couilles...C'en était trop pour l'étalon musulman qui gémit en jouissant une 4ème puis une 5ème fois, presque à sec maintenant. La douleur provoquée par ce type d'éjaculation, et par le massage incessant de Chan devenait littéralement insoutenable, et c'est avec des larmes dans les yeux que Karim vit la tête défaite des racailles de la cité, et la honte de son frère Malik. Lui le caïd hypermusclé pleurait de honte et de douleur devant un pd.     
Karim tenta alors d'implorer la clémence de Chan :    
"Ne me fais pas ça, pas devant mon frère...Je te filerai tout le pognon que tu voudras, mais arrête ça, tu as eu ce que tu voulais non ?" 
 
Mais le taureau était à terre, et l'infatiguable Chan voulait l'achever comme il se doit. Après la 5ème éjaculation, la bite du rebeu avait perdu son érection parfaite pour n'être plus qu'une demi molle recouverte de sperme séché. Chan se mit à genou, et fit à Karim la pipe de sa vie. 
 
Après quelques coups de langue sur le gland et la fente du rebeu, Chan sentit les veines de la bite de son adversaire se gonfler. Un spasme violent agita les bourses que Chan était en train de masser.  La caillera attrapa la tête du chinois, hurla de douleur et...RIEN. Pas une goutte ne sortit du sexe du sportif bodybuildé. Comme il l'avait promis, le chinois avait littéralement séché Karim. La 6ème éjaculation serait sa dernière. Mais pour Chan le plus délicieux était de sentir, dans sa bouche, la queue du rebeu devenir de plus en plus molle, malgré ses coups de langue pour la réanimer. La queue d'acier de l'étalon qui avait limé durant des heures tant de filles avait fini par plier devant la force sexuelle du chinois. 
 
Et c'est avec un air triomphant que le pd sortit de sa bouche la bite devenue minuscule de Karim. Le regard dans le vague, terrassé par les sensations ressenties, ce dernier se laissa alors glisser dans la flaque constituée par son propre sperme.      

Chan conclut alors le défi en vidant ses couilles sur le visage de l'hétéro, vaincu sous les yeux de son frère.   
Par Weiduke - Publié dans : Racailles contre homos - Communauté : exhibition et humiliation
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Samedi 23 avril 6 23 /04 /Avr 20:05




Les cailleras connaissaient la règle : les pd pouvaient maintenant leur demander de se trouver une autre salle de sport. Ils avaient gagné leur tranquilité dans la salle de musculation de République en démontrant leur force sexuelle aux 3 hétéros. 
 
Malgré l'humiliation qu'ils avaient subie, Mouss, Malik et Kevin cherchaient pourtant encore le moyen d'éviter la sanction. Ils venaient depuis tous jeunes dans cette salle, tous leurs potes étaient là...Mouss essayait de négocier avec les pd pour trouver une solution. 
 
Sam proposa alors aux 3 racailles un marché : si l'un d'entre eux se faisait sodomiser pendant 15 min, et qu'il réussissait à retenir son sperme pendant tout ce temps, alors Malik, Sam et Mouss pourraient rester dans la salle, s'ils promettaient bien sûr de les respecter désormais. 
La proposition dégoûtait Mouss et ses potes. Aucun d'entre eux n'avait jamais accepté de prendre une bite dans son cul d'hétéro ! Pourtant, ils étaient sûrs de remporter ce combat. Si ces pd pouvaient imiter les filles en les masturbant et en les suçant, ils étaient sûrs que de vrais mecs, ne pouvaient jouir en se faisant enculer. Ils étaient donc certains de remporter cet ultime défi et de pouvoir rester dans leur salle de sport.
Restait à choisir le champion des racailles. Malik et Kevin avaient quand même lâché leur jus devant 2 folles... Les racailles choisirent de ne prendre aucun risque en désignant Mouss, le seul vainqueur hétéro du défi. 
Les pd devaient à leur tour choisir qui opposer au musculeux Mouss. Henri mourrait bien sûr d'envie de se venger, et Chan rêvait de dominer un mec au physique si disproportionné par rapport au sien. Mais Henri était trop attiré par le corps de Mouss et le risque était qu'il jouisse avant lui. Pour mettre tout le monde d'accord, le clan de pd désigna le mec avec la plus grosse queue. Les 20 cms de Sam gagnèrent alors haut la main.      
Les homos avaient le choix de la posture de sodomie. Contrairement à ce que pensait Mouss, Sam exigea qu'il se mette sur le dos, les jambes en l'air et écartées, de manière à ce que les deux adversaires puissent se regarder dans les yeux. Cela ne gênait pas Mouss, il aimait défier les pd de son regard et était sûr de pouvoir faire cracher à Sam son jus avant même de sentir quoi que ce soit. 
Mouss eut quand même un peu d'appréhension en réalisant la taille du sexe de Sam. Si les 20 cms du gay n'égalaient pas les 25 de Mouss, le membre du pd était plus épais que celui du beau black, qui commençait à craindre pour sa rondelle...        
 
Sam de son côté voulait tout faire pour éviter de faire souffrir la racaille. Il savait que la souffrance risquait de retarder son éjaculation en l'empêchant de ressentir tout le plaisir de sa première sodomie. Or il s'agissait bien de faire cracher à Mouss son Yop le plus tôt possible.
 
Sam entreprit donc conscencieusement de lubrifier l'orifice du beau black avec sa langue. Mouss était surpris de voir le pd la tête fourrée entre ses jambes, et faire preuve de tant d'application et de douceur. Pour lui, la sodomie était forcément quelque chose de rapide et de violent. Cependant, il craignait un peu la douleur quand même, et se dit que la salive pouvait aider à faire passer la queue imposante du pd...
 
Après avoir bien pris son temps, Sam sortit sa tête d'entre les jambes de Mouss, lui saisit les 2 jambes, et commença lentement à introduire son sexe dans l'anus du black. Sam avait rarement vu un cul aussi serré par la peur. Mais des années de pratique l'aidèrent à vaincre cette résistance petit à petit, et bientôt les 20 cms de Sam prirent place intégralement dans le cul de Mouss.
 
Mouss souffrait, mais soutenait fièrement le regard du pd : il ne falllait montrer aucune émotion devant cette folle. Le mouvement de va et vient débuta. Chan et Henri ne pouvaient s'empêcher d'être jaloux de Sam qui avait la chance de pouvoir limer le cul du mec le plus bandant du clan des racailles. Malik et Kevin étaient confiants de leur côté. Comme ils l'avaient prévu, le sexe de Mouss restait totalement flasque, insensible au charme de Sam. Mais ce dernier n'était pas inquiet, les festivités ne faisaient que commencer pour  le cul du black.
 
5 min s'étaient déjà écoulées, et toujours aucun signe d'excitation chez Mouss, qui narguait son adversaire. "Alors pd, on a cassé sa baguette magique ? Je te sens à peine là tu sais, tu as tout mis ? Tu crois que tu tiendras les 15 min sans juter dans mon cul de black ?"
 
Sam restait concentré. Il cherchait le bouton magique de Mouss, cet endroit qui provoque un irrésistible plaisir chez la quasi totalité des mecs, homos ou pas : la prostate. Sam savait que s'il trouvait celle de Mouss avec sa longue et puissante queue, ce dernier ne pourrait résister longtemps. Sam explorait donc avec sa bite le cul du beau noir, tout en ne le lâchant pas du regard. Il savait que malgré les efforts de Mouss pour rester impassible, son expression changerait forcément au moment où sa prostate serait effleurée pour la première fois...
 
A la 10ème minute, Sam commençait à desespérer. Mouss ne montrait aucun signe d'excitation, et toujours pas de prostate en vue. Il craignait aussi que la douleur d'une première sodomie n'empêche complètement la caillera de ressentir du plaisir avant la fin du défi.
 
Puis, Sam sentit une légère variation dans le regard de Mouss. Presque rien, mais tout de même...Il entreprit alors de redoubler d'effort et de pilloner le cul du noir comme jamais pour vérifier si le bouton magique ne trainait pas dans le coin. Les muscles de Sam saillaient de toute part, l'effort faisait gonfler les veines de ses bras.
 
En un instant, le regard de Mouss exprima la plus complète surprise ! A la douleur qu'il ressentait depuis le début de son enculage succédait soudain un plaisir inouï ! Sa longue queue se dressa d'un coup. 
Sam ne put s'empêcher de pousser son avantage :
"Yessss ! je te tiens le black, prépare toi à lâcher ton jus !"
 
Une sensation délicieuse grandissait dans les entrailles de Mouss. C'est à un vrai massage de prostate que se livrait le pd avec son gourdin, et le black sentait qu'il risquait de vite y succomber. Lui, le vainqueur d'Henri, le baiseur de toutes les filles de la cité, prenait plaisir à avoir une bite de pd dans le cul et allait causer la défaite finale de son clan. Mouss ondulait son corps comme une trainée submergée par le désir.
 
Sam tenait solidement écartées les jambes musclées du black, et continuait avec une énergie sans faille. Le sperme de Mouss était littéralement pompé par sa prostate. L'échéance des 15 min se rapprochait petit à petit...
Au bout du gland du champion des racailles, quelques gouttes de sperme commençaient à perler. Les yeux lui sortaient de la tête, il ne pouvait pas croire ce qui lui arrivait. 
 
Un dernier coup de rein de Sam eut raison de la résistance du black. Ses couilles se contractèrent visiblement, et plusieurs jets de foutre partirent directement sur son visage. Sentant le dénouement arriver, Sam avait saisit le baton luisant de la racaille pour lui diriger directement dans la gueule.
 
Mouss grognait comme un damné pendant que Sam lui branlait la queue pour prolonger l'humiliation et lui extraire l'intégralité de son sirop. Son visage fut bientôt entièrement recouvert de jus gluant. 
 
Le défi était terminé. Malik, Kevin et Mouss n'avaient pu se retenir de lâcher leur jus devant des pd, et ils devaient quitter la salle de muscu de République pour ne jamais y revenir.
Par Weiduke - Publié dans : Racailles contre homos - Communauté : Communauté gay
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 octobre 4 14 /10 /Oct 20:30



c23


c25


c27




Par Weiduke - Publié dans : Photos - Communauté : Espace Gay Sexe
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 21 juillet 3 21 /07 /Juil 21:40

11b600.jpg 1889.jpg 37371.jpg c746.jpg cccf.jpg fr.jpg fr3.jpg seqq3.jpg

Par Weiduke - Publié dans : Photos - Communauté : Communauté gay
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 décembre 7 27 /12 /Déc 21:45
Par Weiduke
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Recherche

Calendrier

Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus