Samedi 31 octobre 6 31 /10 /Oct 20:30

 
A droite : Kevin, champion du clan des racailles                                  Chan

En obligeant Henri à lâcher son sperme en premier, le beau black avait vengé Malik, et désormais Racailles et pd étaient à égalité avec une victoire chacun. 
Chan, côté homos, et Kevin, côté cités, allaient donc s'affronter dans le dernier match.   
 
On ne pouvait imaginer confrontation plus déséquilibrée en apparence que celle entre Kevin et Chan.
Des 3 pd, Chan, 22 ans, était vraiment ce que les homophobes appellent "la folle". Sa voix était plus que douce, et ses manières très effeminées. Il semblait d'ailleurs venir à la salle de musculation plus pour mater que pour autre chose : s'il était mince, Chan était loin d'être musclé. Son 1m65 n'en rajoutait pas non plus dans le côté impressionnant. Chan était pourtant très apprécié dans la communauté gay, et Kevin allait bientôt découvrir pourquoi... 
 
Face à Chan, Kevin apparaissait comme un véritable monstre : le seul blanc du clan des cités était un adepte de la boxe Thaï, qu'il pratiquait dans des tournois locaux. A 25 ans, son corps était affuté par des années d'entraînement et de compétition, et il semblait inébranlable. Kevin ne connaissait qu'un seul complexe, son visage, largement balafré à la suite d'un accident de voiture il y a plusieurs années.    
 
Pour le troisième défi, les règles avaient encore été élargies : toutes les pratiques - sauf la violence physique bien sûr - étaient autorisées, pénétration comprise. Le premier à cracher son jus ferait perdre son clan.
 
Nu comme un vers face à Chan, exhibant son corps, Kevin affichait un large sourire
"Alors la crevette, pas terrorisée ? Tu ne vas pas t'enfuir en courant j'espère ? C'est un peu honteux pour moi de me retrouver face à toi, si faible...T'inquiète ça ne va pas être long, 5 min suffiront pour défoncer ton petit cul"
 
Contre toute attente, Chan ne se laissait pas intimider, et répondit de sa voix haut perchée :
"Ouais, faudra venir m'enculer, parce qu'avec ta gueule, c'est pas sûr de tout que j'arrive à bander assez pour te prendre comme la salope que tu es"
 
Mouss et Malik hallucinaient de voir ce morpion si confiant face à Kevin, le mec qui effrayait toute la cité. S'ils n'avaient pas donné leur parole de rester sur un défi purement sexuel, c'est clair qu'on bon high kick dans la face aurait vite fait taire le petit prétentieux.  
 
Chan approcha de Kevin et fut le premier à se saisir de sa bite. Son autre main entreprit elle de masser les magnifiques abdos de la racaille blanche. Kevin copiat le mouvement de Chan mais eut un instant d'arrêt lorsqu'il prit la bite du chinois dans sa main. Bien que la queue de Chan soit encore flasque, elle était loin d'être la queue minuscule qu'il attendait d'un asiatique. En fait, Kevin craignait même peur que la bite de Chan ne soit bien supérieure à la sienne, notamment en largeur...
 
Kevin et Chan se masturbaient avec entrain depuis près de 5 minutes quand le boxeur dût se rendre à l'évidence : il n'arrivait pas à faire bander Chan. Il avait beau lui agiter le membre, jouer avec le prépuce, masser les petits tétons de Chan, rien n'y faisait, la bite de ce dernier restait désespérement molle. Kevin avait pourtant parié que la seule vue de son corps de sportif hyper musclé exciterait Chan comme un fou. Il n'en était rien.
 
A l'inverse, Kevin devait avouer que la masturbation du pd sur sa queue était plus qu'agréable. La paume du jeune chinois était d'une grande douceur, et d'une immense habilité. La sensation était presque soyeuse, une sensation qu'aucune fille n'avait pu lui offir à ce point. Le plaisir montait côté cité...    
 
Voyant la surprise grandir dans le regard de Kevin, Chan lança la guerre psychologique.


"Ben faut pas t'étonner M. Muscle que je ne bande pas, t'as vu ta tronche ? Je suis comme ça moi, je ne bande pas devant les moches. C'est pas tout de soulever de la fonte. Et puis je dois avouer que côté bite, je suis assez déçu, c'est pas en proportion avec le reste !!!"
 
Kevin était consterné de la tournure que prenaient les évènements. Lui le mec bien bâti n'arrivait même pas à exciter un petit pd insignifiant, qui le défiait en plus devant ses potes et deux autres pd ! Sa main s'agita frénétiquement sur le sexe de Chan, mais toujours sans résultat.
 
Chan commençait à s'ennuyer ferme, et lança alors une proposition incroyable à Kevin.


"Bon je me fais vraiment trop chier là, puisque tu bandes comme un âne, tu peux essayer de t'occuper de mon cul, c'est dans tes cordes ça ??"
 
Kevin était trop heureux de la proposition ! Il était sûr que le petit chinois faisait une terrible erreur. S'il pouvait reconnaitre que branler des mecs n'était pas sa spécialité, il se croyait imbattable pour limer les filles pendant des heures, et il était sûr que Chan prendrait tellement son pied qu'il lui ferait cracher son sperme en 5 min, et remporterait facilement le défi.
 
Kevin retourna donc Chan sans ménagement, et lui fourra sa bite dans le cul. C'était la première fois que Kevin sodomisait un mec. Pour Chan bien sûr c'était loin d'être une nouveauté ! Dans tout le milieu gay, Chan était surnommé "LE cul". Il était un passif hors pair, capable d'arracher de véritables hurlements de joie aux mecs qui se pensaient assez forts pour le prendre. C'est ce que Kevin ne tarda pas à expérimenter... 

 

Le boxeur pensait dominer Chan sans problème avec sa bite d'hétéro, mais dès le début, il sentit que le chinois lui imposait sa loi : le cul de Chan emprisonnait littéralement sa queue ! Kevin se demanda comment un si petit corps pouvait avoir autant de force à cet endroit. Aucune chatte n'avait réussi à enserrer si bien la queue du champion des racailles. La pression était délicieuse...
 
Kevin commençait à être sérieusement excité. Chan contrôlait parfaitement son anus, en fait ce n'était plus le boxeur qui pénétrait Chan, mais réellement Chan qui baisait le boxeur ! Les hanches de Kevin allaient et venaient avec frénésie, mais c'est Chan qui donnait le rythme. Même Kevin devait reconnaitre que le chinois ondulait des hanches et du cul comme personne.
 
Kevin tenta bien de reprendre les choses en main : en plus de limer Chan, ses mains caressaient le torse du pd imberbe pour essayer, enfin, de l'exciter. Mais l'adversaire de Kevin restait d'une zenitude à toute épreuve. A vrai dire, les mouvements de Kevin étaient trop brusques pour être sensuels, Chan était habitué à de bien meilleurs amants, et à des sensations que le boxeur aux abois n'était pas en mesure de lui offrir.


Comme beaucoup de mecs de cités, Kevin baisait énormément mais plutôt mal : peu de préliminaires, de grands coups de queue, pas de sensualité, on éjacule et au dodo. Les homos avaient beaucoup à leur apprendre sur les techniques permettant d'amener un amant, ou un adversaire, au nirvana. Et Kevin était en train de découvrir la leçon.
 
En vérité, le cul de Chan serrait maintenant la queue de Kevin comme un véritable étau. Le boxeur s'épuisait sur le cul du chinois, et sa force sexuelle semblait s'échapper peu à peu de sa bite. Les coups de reins de Kevin ralentissaient, il devenait de plus en plus difficile pour lui d'arracher sa queue du fion de Chan pour l'enfourner à nouveau.

 

Chan sentit l'activité se ralentir derrière lui, et se dit que le moment du coup de grâce approchait. Se penchant, il se servit de ses mains délicates pour masser les jambes magnifiquement musclées de Kevin. Les doigts de Chan courraient le long des mollets poilus du boxeur. Il n'y avait pas à dire, la boxe thai donnait sans doute les mecs avec les plus belles jambes, fortes et minces à la fois. Mais la force sexuelle ne dépendait pas des muscles. C'est ce que les racailles n'arrivaient jamais à comprendre, et ce que les homos avaient décidé de leur apprendre en leur donnant une bonne raclée.  

 

Mouss et Malik se rendaient compte que leur pote était dans une très mauvaise passe...Kevin semblait désormais épuisé, en sueur,et on voyait clairement ses jambes puissantes qui commençaient à trembler. Ces jambes qui avaient détruit de puissants adversaires flanchaient devant un pd chinois d'1m65 ! Les 2 potes homos de Chan, Sam et Henri en rajoutaient en défiant les hétéros : 

 

"La fin est proche les cailleras, votre champion va bientôt cracher son yop dans un petit cul de pd !"   

 

Les mouvements de Kevin ralentissaient de plus en plus. Mais Chan continuait à onduler son derrière comme une chatte en chaleur et à stimuler la queue du boxeur en perdition. De véritables secousses de plaisir se propageaient le long de la colonne vertébrale de Kevin.  

 

Soudain, le boxeur sentit ses couilles se contracter sans qu'il ne puisse rien y faire. Il avait perdu tout contrôle sur son corps. Il regarda Mouss d'un air affolé puis se mit à hurler "Putain de sa race de chinois, oooooohhhhhh meeeeerrrrddddeee "

 

De violentes contractions secouèrent tout le corps de la racaille vaincue. 5 ou 6 jets de sperme partirent dans le cul de Chan, dans de telles quantité que bientôt le cul du chinois déborda littéralement, et du foutre chaud coula le long des cuisses de Kevin.

 

Le boxeur aux 21 victoires venait de connaître sa pire défaite contre un adversaire faisant la moitié de son poids, mais doté d'une force sexuelle incroyable. On comprenait mieux maintenant la popularité du petit Chan à la voix fluette dans la communauté gay...Après que Kevin eut fini de vider ses burnes, Chan dégagea son cul. Un petit "plop" signala la sortie de la queue devenue flasque de Kevin. Humilié, le boxeur thai rejoint Mouss et Malik en baissant le regard.

 

A cause des défaites de Malik le footeux puis de Kevin, les racailles de la cité avaient perdu leur défi devant les homos. Le muscle avait cédé face à la puissance sexuelle. Les hétéros vaincus devaient maintenant se préparer à l'épreuve imposée aux perdants... 

Par Weiduke - Publié dans : Racailles contre homos - Communauté : Communauté gay
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Mai 2017
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus